CHARGEMENT

Tapez pour rechercher

Informations générales

De la carte vitale à la e-carte vitale accessible sur nos smartphones

Partager

Dans le registre de la gestion des données personnelles numérisées, nous vous parlions dans un article précédent de l’évolution de la santé digitale avec le DMP : transformation du carnet de santé papier en format numérique ICI.

Pour bientôt ce sera au tour de la carte vitale d’évoluer avec son temps. En effet, celle-ci sera bientôt dématérialisée si les essais sont concluants.

Quand arrivera-t-elle ?

Depuis la fin de ce mois de mai 2019, la e-carte vitale est testée dans les départements des Alpes-Maritimes et du Rhône et cela va durer 1 an.

Cette expérimentation pourra permettre de « vérifier le bon fonctionnement avec des flux réels de données des différents usages de la eCarte d’assurance maladie (délivrance, facturation, accès aux téléservices de l’assurance maladie) » et de recueillir les avis des usagers assurés et professionnels de santé.

Elle sera ensuite généralisée sur toute la France à partir de 2021 sur
smartphone et tablette si l’expérimentation est concluante.

Comment se présentera-t-elle ?

Elle sera accessible sous forme d’application nommée «apCV» pour smartphone et tablette.

On pourra la trouver sur les stores de Google (PlayStore d’Android) et d’Apple (appStore d’iOS).

Elle sera délivrée gratuitement aux assurés rattachés aux départements participants à l’expérimentation dans un premier temps. 

Comment fonctionnera-t-elle ?

On y trouvera les mêmes informations que celles renseignées sur la carte vitale actuelle cependant on y trouvera que le prénom d’usage, et il n’y aura pas la période de validité de la carte, ni l’adresse postale de l’assuré.

La e-carte vitale sera uniquement utilisable par des professionnels de santé ayant souhaité participer à la mise en place de ce service.

Dans un premier temps, l’application servira d’outil complémentaire à la carte Vitale matérielle. 

Il suffira de passer son smartphone sur un terminal dédié pour que le soin soit pris en compte par l’Assurance maladie.

En cas de perte ou de vol de son smartphone, il faudra prévenir l’assurance maladie pour faire opposition de la carte.

Le titulaire de la carte dématérialisée pourra en déléguer l’usage à une personne de son entourage qui possède l’application si il le souhaite.

Sera-t-elle sécurisée ?

Pour accéder à ses données via le smartphone il faudra s’identifier et signer donc elle sera effectivement bien sécurisée dans le sens où seul l’utilisateur pourra se connecter.

Pourquoi la dématérialiser ?

La e-carte vitale sera un moyen pour le patient de s’identifier, d’accéder à ses droits, de bénéficier des démarches en ligne et permettra l’utilisation de feuilles de soins électroniques lorsqu’il ne pourra présenter sa carte, elle permettra aussi de faciliter la pratique de la télémédecine.

Elle permettra toujours de justifier de ses droits auprès des professionnels de santé et d’être remboursé(e) dans un délai de 5 jours, sans avoir de démarches à effectuer.


Quelques questions subsistent, l’application sera-t-elle utilisable sur tous les smartphones ? Restera-t-elle non obligatoire ? Faudra-t-il une bonne connexion internet pour l’utiliser ?


Sources:

http://www.lefigaro.fr/social/la-carte-vitale-sur-la-voie-de-la-dematerialisation-20190529

https://www.ticsante.com/story/4064/vers-la-creation-d-une-carte-vitale-dematerialisee.html

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *