CHARGEMENT

Tapez pour rechercher

Informations générales

Qui sont les infirmiers sapeurs-pompiers et ceux de la Réserve sanitaire ?

Partager

Il y a plusieurs façons d’agir en cas de crise sanitaire pour les infirmiers :

  • Faire partie d’une association;
  • Devenir infirmier sapeur-pompier;
  • Ou intégrer la Réserve sanitaire.

L’infirmier sapeur pompier volontaire (ISPV) ou professionnel (ISPP)

Combien sont-ils en France ?

On compte 5500 ISPV et 250 ISPP à l’heure d’aujourd’hui.

Qui est l’infirmier sapeur pompier (ISP) ?

L’ISP est un infirmier diplômé d’Etat, officier du service de santé (parfois spécialisé IADE, puériculteur, IBODE) exerçant chez les sapeurs-pompiers.

Il est intégré au Service de santé et de secours médical (SSSM) qui a 2 missions : la médecine préventive et l’Aide médicale urgente (AMU).

La distribution des secours d’un territoire est organisée par chaque Service départemental d’incendie (SDIS) que l’infirmier sapeur-pompier peut intégrer. Ce service s’occupe des incendies et des Secours d’urgence aux personnes (SUAP).

En France, 7000 infirmiers sapeurs-pompiers font partie de SDIS : 5 % sont professionnels et 95 % sont volontaires (libéraux, hospitaliers, quelques retraités et militaires).

Quelles sont ses missions ?

  • Il participe aux missions de secours d’urgence ;

Il intervient dans le domaine paramédical en premier lieu de la chaîne des secours.

  • Il surveille la condition physique et l’aptitude des sapeurs-pompiers ;
  • Il réalise des dépistages, aide au diagnostic et mène les entretiens infirmiers ;
  • Il conseille en matière de médecine préventive, d’hygiène et de sécurité ;
  • Il participe au soutien sanitaire durant les interventions et les soins d’urgence aux sapeurs-pompiers ;

Il garantit le maximum de sécurité pour les sapeurs-pompiers intervenants.

  • Il forme les sapeurs pompiers dans le domaine du secours à la personne ;
  • Il surveille l’équipement médico-secouriste.

Comment le devenir ?

Les conditions requises pour devenir ISPV sont les suivantes :

  • être titulaire du diplôme d’Etat infirmier (DEI) ou autorisation d’exercer ;
  • avoir plus de 21 ans et moins de 55 ans ;
  • se trouver en position régulière vis-à-vis du service national ;
  • jouir de ses droits civiques ;
  • posséder un casier judiciaire vierge ;
  • remplir les conditions physiques et médicales de la fonction.

Lorsque l’infirmier est recruté en tant que volontaire, d’abord il signe un engagement de 5 ans au cours duquel il sera formé aux missions pour lesquelles il a été recruté.

Il doit en plus suivre une formation initiale de 18 jours au cours des 3 premières années de son engagement.

L’ISPV perçoit une indemnité financière calculée à l’heure.

Les infirmiers sapeurs-pompiers professionnels.

Le recrutement s’effectue selon 2 procédures :

  • Le détachement, accessible uniquement aux candidats titulaires au sein d’une fonction publique.
  • La voie de concours, qui correspond à la procédure classique de recrutement de tout agent de la fonction publique.

Les candidats au concours doivent justifier d’un titre de formation mentionné aux articles L4311-3 et L4311-5 du code de la santé publique : notamment le diplôme français d’Etat d’infirmier ou bien d’une autorisation d’exercer la profession d’infirmier.

Ils doivent ensuite trouver un stage d’1 ou 2 ans et suivre la formation d’intégration de l’Ecole nationale supérieure des sapeurs-pompiers (ENSSP) puis obtenir le brevet d’infirmier de SPP, délivré par l’ENSSP.


Enfin, les infirmiers doivent obtenir un Diplôme universitaire (DU) de médecine d’urgence à l’université ou à l’Ensosp.

Les infirmiers ayant une expérience récente et significative de 3 ans en médecine d’urgence peuvent être dispensés du DU avec une Validation des acquis de l’expérience (VAE).

Il est possible de suivre des formations locales liées à des risques spécifiques sur chaque territoire et être formés aux Protocoles infirmiers de soins d’urgence (PISU).

Si un infirmier libéral (idel) souhaite intégrer un SDIS, il doit se rapprocher de de ce dernier ou de sa caserne, et candidater pour y entrer en tant qu’infirmier.

La Réserve sanitaire

Qu’est-ce que c’est ?

C’est un organisme public qui regroupe un ensemble de professionnels de santé volontaires pouvant être mobilisés en cas de menace sanitaire de grande ampleur en France et à l’étranger (catastrophe naturelle, attentat, pandémie…).

Elle est composée de professionnels de santé volontaires en activité, ou sans emploi, à la retraite depuis moins de 5 ans ou en formation (directeur d’hôpital, médecin, psychologue, pharmacien, infirmier, ambulancier, étudiant, etc).

Il y a environ 7 700 infirmiers (450 idels), tous statuts et toutes spécialités confondus inscrit: infirmiers, infirmiers libéraux, infirmiers cliniciens, infirmiers de bloc opératoire, infirmiers anesthésistes réanimateurs, infirmier puériculteurs.

Et ses missions ?

  • Renfort hospitalier ;
  • Médicalisation exceptionnelle de dispositifs sociaux, notamment lors d’événements climatiques majeurs ;
  • Campagne de vaccination exceptionnelle ;
  • Renforcement de capacités de prise en charge, à visée prudentielle, lors de grands rassemblements ;
  • Appui à la réponse téléphonique urgente lors de crises touchant un grand nombre de personnes (catastrophes naturelles, attentats) ;
  • Expertise et appui des autorités chargées d’organiser la réponse face à une épidémie ;
  • Appui à l’organisation et accompagnement médicalisé lors de retours urgents en France de Français ou de personnes réfugiées, à la suite d’attentats, de troubles politiques ou de catastrophes naturelles ou industrielles.

Par exemple, elle est intervenue lors des ouragans Irma, elle a effectué une campagne de vaccination à Mayotte ou encore a aidé le CHU de Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) à la suite d’un incendie.

Les missions durent en moyenne 10 à 15 jours et ne peuvent excéder 45 jours cumulés par année civile. Cette durée peut exceptionnellement être portée à 90 jours. Il n’y a pas de durée minimum.

Elles sont réalisées sur la base du volontariat avec l’accord de l’employeur s’il y en a un et pendant le temps de travail.

Tous les frais sont pris en charge et les professionnels ou leurs employeurs sont indemnisés.

Comment candidater ?

Il faut :

  • produire un certificat médical d’aptitude ;
  • être à jour des vaccinations obligatoires et recommandées pour s’engager dans la réserve sanitaire ;
  • s’inscrire en ligne ICI

Ensuite, un contrat d’engagement d’une durée de 3 ans renouvelable est conclu entre le réserviste et Santé publique France.

Les réservistes peuvent accéder à 5 formations d’une semaine d’exercices de terrain non obligatoires.


Sources:

https://www.ordre-infirmiers.fr/la-profession-infirmiere/les-metiers-infirmiers/infirmier-de-sapeur-pompier.html

http://www.infirmiersapeurpompier.com/category/Recrutement-des-ISP.html

https://www.lagazettedescommunes.com/524891/infirmier-de-sapeurs-pompiers-professionnels-recrutement-carriere-salaires/

https://www.infirmiers.com/ressources-infirmieres/documentation/tout-savoir-sur-la-reserve-sanitaire.html

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F33926

https://www.gouvernement.fr/risques/la-reserve-sanitaire

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *