CHARGEMENT

Tapez pour rechercher

Le diabète

Patient(e)

Le diabète

Partager

Les infirmières libérales aident les patients atteints du diabète en contrôlant leur taux de glycémie et en leur injectant de l’insuline.

Qu’est-ce que le diabète ?

Le diabète est une maladie en lien avec l’alimentation. Elle affecte la gestion du sucre par le corps humain et engendre un taux élevé de glucose dans le sang, l’hyperglycémie. Les glucoses proviennent des glucides (féculents, sucres) et permettent au corps d’avoir l’énergie nécessaire.

Le pancréas est en charge de détecter la hausse de glycémie. Il utilise deux hormones pour maintenir une glycémie stable dans le sang. Il secrète de l‘insuline qui permet au glucose d’entrer dans les cellules de l’organisme (muscles, tissusadipeux et le foie). Le glucose y est stocké et transformé, ce qui fait baisser la glycémie. La seconde hormone est le glucagon qui permet de libérer le glucose contenu dans le foie. Si l’individu est atteint de diabète, le système de régulation opéré par le pancréas est en dysfonctionnement.


Il existe deux types principaux de diabète qui touchent 98% des diabétiques :

Le diabète de type 1, également appelé Diabète Insulinodépendant (DID), il concerne majoritairement les jeunes personnes. C’est une maladie auto-immune, le taux de glucose augmente par le fait que le glucose retourne dans le sang au lieu de pénétrer les cellules. Ce type de diabète empêche le pancréas de produire de l’insuline. Il faut donc apporter de l’insuline aux patients via des injections ou grâce à une pompe . Les symptômes sont l’amaigrissement, une soif importante et des urines abondantes. Les principaux facteurs de présence du diabète 1 sont l’hérédité génétique et l’environnement dans lequel grandit l’individu (cholestérol, surpoids, sédentarité entre autres).

Le diabète de type 2, également appelé Diabète NON Insulinodépendant (DNID) concerne généralement les personnes âgées de plus de 40 ans. Le pancréas est capable de secréter de l’insuline mais l’hormone agit mal ou est produite en trop petite quantité. L’insuline n’est pas capable de réguler la glycémie et le pancréas devient progressivement incapable de produire assez d’insuline. Le traitement correspond à des recours antidiabétiques sous la forme orale ou injectable.  Le diabète de type 2 ne possède pas de symptômes apparents, il est souvent détecté après plusieurs années. Les causes de cette maladie sont d’origine génétique ainsi que des troubles dans l’alimentation ou dans l’activité physique.

Traiter le diabète permet de régulariser la glycémie et prévient des complications telles que des imputations, des infarctus et des AVC. On ne guérit pas du diabète, il faut suivre attentivement son traitement et garder une bonne condition physique.I

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *