CHARGEMENT

Tapez pour rechercher

Les perfusions

Patient(e)

Les perfusions

Partager

Par définition une perfusion est une injection longue et progressive d’un liquide dans le corps se faisant par voie intraveineuse. On perfuse lorsque l’on a besoin d’administrer une quantité exacte soit rapidement, soit dans le temps pour le bien d’un malade. Jusque-là rien de bien compliqué. Seulement elles peuvent être faites sur cathéter, et sous cutanée, et c’est là que l’on s’emmêle un peu les pinceaux. Medicalib a donc toutes les explications pour vous ici :


La perfusion intraveineuse :

C’est un soin mis en place lorsqu’il est impossible pour un patient d’être soigné par voie orale. La perfusion par intraveineuse consiste donc à injecter des médicaments par voie parentérale (en passant par une veine). C’est la manière la plus courante de faire une perfusion finalement. Attention, on distingue 2 voies d’administration: la voie veineuse périphérique et la voie veineuse centrale.

Par voie veineuse périphérique, la plus pratiquée, on entend une aiguille qui est placée sous la peau, la pratique s’étale généralement sur plusieurs heures. Par voie veineuse centrale, on entend enfin un cathéter qui est placé sur une veine périphérique mais pour atteindre des veines cardiaques (situé près du cœur) pour des soins plus lourds.


 La perfusion sur cathéter :

Plus précisément le cathéter est un petit tuyau en plastique très fin avec une aiguille qui sera placé au niveau de la veine. Le cathéter est utilisé pour les perfusions de longue durée, d’une semaine par exemple. Le cathéter n’est pas un style de perfusion mais plus un outil utilisé ou non selon la méthode abordée. Et il sert à ne pas repiquer un patient sur une zone pour obtenir une veine, mais de pouvoir avoir un emplacement constant et identique permettant la perfusion.


La perfusion sous cutanée :

Appelée aussi l’hypodermoclyse, on l’utilise lorsque les veines ne sont plus utilisables, en général chez les patients âgés. On insère alors l’aiguille ou le cathéter sous la peau. Cette perfusion est pleine d’avantages. En effet, elle dispose d’un accès sur le patient facile, peu risquée en termes d’infections et elle peut être réalisée avec une surveillance moindre. Cela permet également la perfusion nocturne.


Et les types de produits ?

Appelés les solutés de perfusion, ce sont des solutions de type liquide. Elles passent dans le tubulure (autrement dit le tuyau). Et elles servent soit pour une hydratation, pour soigner, ou pour corriger un trouble. Les solutés se différencient par la quantité et la taille des molécules dissoutes. On y retrouve le plus souvent : le glucosé, le chlorure de sodium, le bicarbonate desodium, le chlorure de sodium, le mannitol, l’albumine, le gelofusine, leplasmion, et le voluven.I

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *