CHARGEMENT

Tapez pour rechercher

Patient(e) ou proche

Maintien à domicile : les solutions qui existent

Partager

Dans cet article nous vous parlons des aides à domicile, notamment de OUIHELP et ONELA, deux structures qui interviennent pour aider les personnes en perte d’autonomie, et également des aides financières qui existent quand la prise en charge par la sécurité sociale n’est pas possible.


L’espérance de vie a augmenté de 2 ans chez les hommes et de 2 à 3 ans chez les femmes environ depuis début 2000.

Il y aurait environ 1,5 million de personnes dépendantes en France (source DARES et CNSA) et d’ici 2060 cette catégorie de personnes sera à 9,8 % de la population française.

Avec le vieillissement de la population, le manque de place en EHPAD ou encore l’éloignement des familles se pose la question du bon maintien à domicile des personnes en perte d’autonomie.

Dans un article précédent nous vous parlions du proche aidant ou aidant familial qui pratique plusieurs types de soins pour un proche malade à domicile : aide à la toilette, au lever, au coucher, à l’entretien de la maison, aux courses…

Mais il est vrai que cet aidant a souvent un travail, une activité ou d’autres obligations dans sa vie lui permettant difficilement de tout gérer. De plus, il n’est pas forcément qualifié, ni forcément à proximité ou disponible immédiatement en cas d’urgence.

Il lui faut souvent trouver une aide professionnelle disponible tous les jours pour des soins de nursing sur une longue durée mais cela n’est pas chose aisée.

Comment faire dans ce cas ?

Les infirmiers peuvent intervenir.

En effet, les infirmier(e)s peuvent pratiquer les soins de Nursing (voir notre article ICI), suivre les traitements médicaux, prendre les constantes, poser des bas de contention.

A noter que ces derniers soins ne sont pas remboursés par l’Assurance Maladie au professionnel qui se déplace sans la prescription d’un soin d’hygiène ou de tout autre acte infirmier (injectionpansement, etc.). Ainsi, il très peu probable qu’un infirmier libéral se déplace si seule est prescrite une simple surveillance des constantes, pour la simple raison qu’il ne sera pas payé.

Comment faire si vous avez besoin d’une aide au ménage ou aux courses par exemple ?

Des structures existent pour mieux aider les familles.

OUIHELP


ET

ONELA

sont deux structures qui proposent des aides sur-mesure à domicile par des assistantes/auxiliaires de vie expérimentées.

Qui sont-elles ?

Ces auxiliaires sont diplômées d’Etat et ont plusieurs années d’expérience.

Elles peuvent être disponibles sur une longue durée et le jour même de la demande.

Les prises en charge sont complètes : aide au maintien du domicile, aux courses, à la préparation des repas, à la toilette, au lever, au coucher, présence, de jour ou de nuit …

Ces aides sont-elles prises en charge ?

Il n y a pas de prise en charge par la sécurité sociale sans ordonnance médicale.

Cependant, des aides financières existent telles que l’APA ou la PCH par exemple.

  • La PCH est une aide destinée aux personnes handicapées résidant en France de façon stable et régulière et doit être demandée pour la première fois avant 60 ans (les départements d’Outre-mer et Saint-Pierre-et-Miquelon inclus).
  • Pour l’APA, il faut avoir au moins 60 ans, son obtention dépend du niveau de dépendance défini selon la grille Aggir et enfin de la résidence.

Ces 2 aides ne sont pas cumulables.

  • Il y’a également les crédits d’impôts avec une réduction d’impôt à 50%.

En plus de toutes ces aides concrètes, la présence humaine, qu’elle soit celle d’un proche, d’une infirmière ou d’une auxiliaire de vie permet de tisser des liens sociaux qui entrent largement en compte dans le bien être des personnes en perte d’autonomie.

SOURCES:

Ouihelp

Onela

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *