CHARGEMENT

Tapez pour rechercher

Quelles sont les normes à respecter au sein d’un cabinet infirmier ?

Infirmier(e)

Quelles sont les normes à respecter au sein d’un cabinet infirmier ?

Partager

Entrer dans un cabinet infirmier, c’est entrer dans un espace régi par des normes très strictes . Toutes ces règles ont pour but d’aider au bon fonctionnement d’un cabinet. Quelles sont les règles d’hygiènes à avoir dans un cabinet ? Y a-t-il des codes déontologiques et éthiques à adopter en cabinet ? On vous dit tout !


L’accessibilité

Pour commencer, concernant l’accessibilité, les cabinets infirmiers doivent pouvoir accueillir tout le monde. Cela implique donc un accès extérieur avec un passage de 1.40m de large sans pente ni escalier pour accueillir les personnes à mobilité réduite.

L’accessibilité d’un cabinet passe aussi par la présence d’une main courante le long des murs et enfin, il est nécessaire de prévoir des espaces de manœuvre dans toutes les pièces pour permettre éventuellement la rotation d’un fauteuil roulant.

Comme tout espace public, le cabinet se doit d’être accessible à tous.


La publicité

En ce qui concerne la publicité, elle est bien évidemment interdite et comme le stipule l’ordre des infirmiers, c’est un principe réglementaire d’incompatibilité avec l’exercice de la profession.

Placarder des affiches dans les supermarchés, distribuer des cartes de visite dans les boîtes au lettre : notez bien que ces comportements sont complètement interdits et peuvent être punis.

Toutefois, l’article R.4312-69 autorise l’insertion de certaines mentions dans les annuaires ou autre support accessible au public à condition que cette insertion ne soit pas payante. Les plaques comportant nom et prénom, numéro de téléphone, heures de consultation et diplôme peuvent être placées sur le lieu d’exercice et nulle part ailleurs (Elles doivent se situer à l’entrée de l’immeuble, et une autre sur la porte du cabinet.).


Normes sanitaires

Pour l’hygiène, la législation exige d’avoir un point d’eau pour se laver les mains accessible aux personnes handicapées. La propreté du cabinet va naturellement de soi, et il faut donc jeter les DASRL (déchet d’activité de soins à risques infectieux) dans des poubelles spéciales.

Comme le signale l’article 11 du décret n° 93-221, «L’infirmier ou l’infirmière respecte et fait respecter les règles d’hygiène dans l’administration des soins, dans l’utilisation des matériels et dans la tenue des locaux. Il s’assure de la bonne élimination des déchets solides et liquides qui résultent de ses actes professionnels. »

Les normes sanitaires sont primordiales et font partie de l’exercice infirmier (stérilisation…).


L’éthique

Finalement, les infirmiers se doivent de respecter une certaine éthique au travail. Par exemple il est strictement interdit de vendre des médicaments ou d’exercer une activité à but lucratif.

Le secret médical doit lui aussi être respecté ; l’intimité du patient doit être protégée et donc une salle d’attente est fortement recommandée. (Ch1 Art. 5. – L’infirmier ou l’infirmière doit, sur le lieu de son exercice, veiller à préserver autant qu’il lui est possible la confidentialité des soins dispensés.)

Voici un petit tour non exhaustif des normes à respecter au sein d’un cabinet infirmier, on espère qu’il vous sera utile dans votre future installation !

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *