CHARGEMENT

Tapez pour rechercher

Informations générales

Point sur la santé digitale de demain

Partager

Dans cet article nous vous proposons de vous expliquer simplement quelques points intéressants concernant l’évolution de la e-santé et les services qu’elle proposera dans les années à venir 🙂


Un constat

A l’heure actuelle en France nous faisons face à certaines problématiques 
pour assurer le bon suivi des patients :

  • le cloisonnement entre la ville et l’hôpital, le manque de coordination et la mauvaise communication parfois entre les professionnels de santé,
  • mais aussi entre le médico-social et le sanitaire,
  • puis entre le public et le privé,
  • A cela s’ajoute le manque d’outils et de structures.

Quelles solutions sont proposées ?

Un des objectifs de la loi « ma santé 2022 » est justement le décloisonnement de l’organisation des soins en favorisant les coopérations de proximité entre les différentes structures mais aussi entre les professionnels de santé.

Comment l’Etat veut-il faire concrètement ?

Le 18 février 2019, le programme HOP’EN (Hôpital numérique ouvert sur son environnement) a fait son entrée dans le cadre de la stratégie de la loi « ma santé 2022 » et de la transformation du système de santé qui s’étend sur la période 2019-2023.

Le programme HOP’EN :

Ce programme a pour objectifs entre autres de :

  • simplifier les relations entre l’hôpital et la ville avec notamment certains outils comme la MS (messagerie sécurisée) Santé, ou encore le DMP (voir notre article ICI à ce sujet ),
  • rapprocher les hôpitaux de leurs patients grâce à des services numériques adaptés et sécurisés (prise de rendez-vous, paiement en ligne, …) dans le cadre de la mise en place de l’espace numérique de santé,
  • faire que le passage d’un établissement à l’autre soit simplifié pour le patient et qu’il bénéficie d’un même niveau de services en harmonisant les services numériques des hôpitaux sur un même territoire.

L’espace numérique de santé pourra être utilisé par le patient et par le professionnel de santé :

Le patient pourra créer son espace personnel mais aussi il aura accès à des informations sur la qualité des prises en charges des établissements de santé de son secteur. Il pourra communiquer et prendre rendez-vous en ligne avec les soignants de ces établissements de ville ou hôpitaux, se renseigner sur la santé en général, obtenir des prescriptions médicales dématérialisées, des conseils, avoir accès à un médecin traitant dans la journée etc.

Disposer de cet espace n’est pas obligatoire mais il lui permettra un accès sécurisé à ses données et il pourra également s’orienter plus facilement vers des soins. Il trouvera des éléments essentiels afin d’optimiser sa prise en charge comme : ses comptes-rendus d’hospitalisation, ses résultats d’examen ou documents déposés dans son dossier médical partagé (DMP), des informations sur ses droits à l’assurance maladie.

Les professionnels de santé pourront quant à eux faire des e-prescriptions d’ici 2021. Il auront accès à plusieurs outils numériques comme les agendas partagés ou encore le Dossier Médical Partagé (DMP) et pourront s’échanger des données entre eux de façon simplifiée et sécurisée.


La télémédecine sera également encouragée.


Comment la coopération avec les établissements de santé se fera-t-elle ?

Ce sont les communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS) qui s’en chargeront sur leur territoire notamment grâce à la mise en place des dispositifs numériques souples vus ci-dessus.

Concernant l’urgence des soins de ville, elles pourront permettre de garantir l’accès à un médecin traitant mais également mener des actions afin de favoriser le maintien à domicile des personnes âgées et de favoriser la coopération entre médecins de toutes spécialités.


« Les CPTS (communautés professionnelles territoriales de santé) regroupent les professionnels d’un même territoire qui souhaitent s’organiser – à leur initiative – autour d’un projet de santé pour répondre à des problématiques communes : organisation des soins non programmés, coordination ville-hôpital, attractivité médicale du territoire, coopération entre médecins et infirmiers pour le maintien à domicile…»


Sources:

http://www.fehap.fr/jcms/activites-services/etablissements-services/systemes-d-information-de-sante/hopen/lancement-du-programme-hop-en-vous-avez-jusqu-au-30-juin-2019-pour-vous-positionner-sur-l-ensemble-du-programme-fehap_277723

http://www.fehap.fr/upload/docs/application/pdf/2019-02/ma_sante_2022_pages_vdef_.pdf

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *