CHARGEMENT

Tapez pour rechercher

SSIAD & HAD : quelle(s) différence(s) ?

Patient(e)

SSIAD & HAD : quelle(s) différence(s) ?

Partager

Souvent confondus, ces deux acronymes sont pourtant bien uniques et de la même manière que l’on ne confond pas un chien et un chat, désormais, vous saurez tout des SSIAD et des HAD !


Qu’est-ce qu’un SSIAD ?

Un SSIAD, Service de Soins Infirmiers A Domicile, intervient auprès des personnes âgées et des personnes handicapées pour leur dispenser leurs soins. Le but est de permettre à ces personnes de pouvoir rester chez elles en disposant d’un bon suivi, d’éviter une hospitalisation, d’avoir un retour facilité à la maison, ou de prévenir d’une perte d’autonomie.

Bien qu’il soit composé d’infirmiers, il  peut s’agir aussi d’aides-soignants. Ces derniers sont en mesure de réaliser divers types de soins tel que la distribution des médicaments, les injections, le changement de pansement ainsi que la toilette.

Ils interviennent sur prescription médicale et seulement auprès de patients spécifiques :

  • + 60 ans pour des personnes malades ou en perte d’autonomie;
  • – 60 ans pour des personnes handicapés ou atteintes d’une maladie chronique.

SSIAD ou HAD (Hospitalisation A Domicile) visent à éviter une hospitalisation. Elle permet aux patients d’avoir des soins médicaux et paramédicaux chez eux.


A la différence des SSIAD, toute personne étant atteinte d’une maladie grave, aigue ou chronique peut disposer d’une HAD peu importe l’âge.

Cependant pour faire appel à une HAD il est impératif d’avoir une prescription d’un médecin traitant ou d’un médecin hospitalier. Cette dernière fera suite à une évaluation qui adhérera ou non à la demande d’HAD. Ainsi, les soins sont finalement réalisables à domicile comme à l’hôpital.


Quel est le coût de ces interventions ?

Les interventions des HAD et SSIAD sont prises en charge directement et intégralement par l’assurance maladie.

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *