CHARGEMENT

Tapez pour rechercher

Informations générales

Une infirmière en or !

Partager

Journée typique d’une infirmière

Medicalib s’est rendu à Bordeaux. Nous avons pu rencontrer une infirmière de notre réseau et échanger avec elle durant sa tournée. Cette opportunité, nous a permis de vivre le quotidien des infirmier.es libéraux.


Comment se déroule une tournée ? Quels sont les avantages du libéral ? Quels en sont les risques et les contraintes ?

Cet article répond à toutes vos questions !

8h54 : arrivée à Bordeaux. J’envoie un SMS à Louise. Comme convenu, je vais l’accompagner durant sa tournée habituelle.

9h10 : nous nous retrouvons dans son cabinet. Simple, près du marché des Capucins, c’est dans ce cadre que Louise travaille avec deux collègues. Ils font tous leur tournée en vélo. A mon tour, j’ai mis le pied à l’étrier, et  pédalé. Travailler en tant qu’infirmière libérale, c’est savoir conjuguer les soins en cabinet et à domicile.

Direction notre premier patient, c’est une femme. Il est 9h30. Nous nous rendons chez elle pour une aide à la toilette (un « Nursing », comme on dit). Louise se charge de lui apporter également ses médicaments. A noter que lorsque vous prenez un rendez-vous sur Medicalib, la livraison des médicaments n’est pas incluse (en tout cas pas pour le moment).

Louise n’est pas payée pour ce service mais ça lui arrive régulièrement de se rendre à la pharmacie pour les patients. Je me souviens de la rapidité et la dextérité avec laquelle Louise lui prépare son pilulier. Je ne sais même pas comment elle s’y retrouvait entre toutes ces boites, « c’est une question d’habitude » me dit-elle.

10h : retour  au cabinet. Petit briefing avec son collègue. C’est toute une organisation d’exercer ce métier en libéral. Chacun a son planning et doit se rendre chez les patients en fonction du quartier.

On retourne, tout de suite après, chez notre deuxième patient. Il est paraplégique et nous attend dans son lit pour sa distribution de médicaments.

3ème, 4ème patient, il n’est que 11h et on sillonne les rues de Bordeaux dans tous les sens. Direction le cabinet encore une fois. Un homme attend pour un changement de pansement. Puis c’est au tour d’une petite fille pour ses deux vaccins contre la rougeole et la méningite.

Les matinées sont toujours chargées m’affirme Louise. Elle travaille lundi et mardi de 9h à 13h puis le jeudi vendredi ainsi qu’un week-end sur deux de 7h à 13h et de 15h à 20h. Elle n’a que 2 week-ends libres par mois et pourtant elle est maman.

Ce métier peut être contraignant pour mener sa vie de famille car les journées commencent tôt et finissent tard. Louise s’est réservée le mercredi pour pouvoir passer du temps avec ses enfants en bas âge. C’est un métier fatiguant aussi, et je ne parle pas du vélo. Ils’agit surtout de faire preuve d’une super qualité d’adaptation. Ce métier consiste à se rendre chez les patients, dans leur intimité, il faut grimper des escaliers, parcourir la ville, faire avec les humeurs de chacun, les horaires, les faux plans parfois. « Certains patients sont même dangereux » me raconte l’infirmière. Il faut faire preuve de sang-froid et aimer les surprises… surtout mauvaises car les patients sont parfois menaçants.

« Courage », c’est le premier mot qui me soit venu à l’esprit quand elle me racontait ses journées. Pourtant elle ne s’en plaignait pas. Elle a choisi ce métier pour les bonnes raisons. Ce n’est pas facile certes mais elle s’est installée en libéral car elle a eu cette opportunité de changer, et de voir autre chose, c’est simplement une autre manière pour elle d’exercer son métier. C’est une superbe récompense tout de même. Dans une entreprise, les journées sont moins longues mais ce n’est pas plus facile pour autant. En libéral, les infirmiers s’entraident beaucoup. Si Louise a le moindre souci, ses collègues pourront la remplacer.

13h : nous nous séparons. Je consacre le reste de ma journée à prospecter les hôpitaux, cliniques et pharmacies de la ville. Je fais découvrir Medicalib à tous les professionnels de santé que je rencontre afin d’optimiser le parcours patient et proposer à l’avenir des soins à tous les infirmier.es du réseau.

Chaque échange fut un nouvel apport à notre développement, qui m’a beaucoup appris.

Je finis par rejoindre la gare à 18h00. Retour à Paris sous la pluie à 22h.

Cette rencontre fut une superbe expérience. Nous avons pu nous immiscer dans le quotidien d’une de nos infirmières. Partager une tournée, découvrir un métier, apprendre d’une passion. Ce fut un plaisir, peut-être une prochaine rencontre !

Article précédent
Article suivant

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *